Paroles de sommelier

sommelier
- du 16 au 19 octobre 2017 -

A l’écoute de la nature
Grignan-les-Adhémar, Vacqueyras, Costières de Nîmes

x

Grignan-Adhémar (DR)

hautx

 

Arrivée à Montélimar lundi 16 octobre vers 21h.
Accueilli par Philippe Fabrol domaine Bonetto-Fabrol puis repas au restaurant "Les Oliviers" à Pierrelatte en compagnie de Laurent Clapier du Mas Théo et Franck Martin du Domaine de Nans. Excellente table avec un menu "retour de chasse":
Cromesquis de faisan à l'estragon et filet de caille snackée aux herbes
Grosse raviole de lièvre "comme un civet" nappée au vin rouge, tombée de délices forestier
Pavé de cerf aux baies roses (airelles et groseilles), écrasé de racines et oigons grelots caramélisés
Souflé aux cèpes et châtaignes, sorbet myrtilles
x
Pascal Pérodeau (patron des Oliviers) et Cyril Breysse (le chef)
et dégustation des vins des trois domaines. Nuit à la Garde-Adhémar, lieu-dit "Les Hauts de Jaffagnards", au gite "La Part des Anges" de Philippe Fabrol, perdu en pleine nature. Au cœur du vignoble, dans une bâtisse du XVIIIe restaurée avec un panorama exceptionnel. Confortable et hyper calme.

x

 Certifié Bio - Témoignage de Philippe Fabrol

"Le logo « AB » - même si aujourd’hui ce n’est pas lui qui est le plus important, le vrai logo réellement obligatoire c’est la fameuse feuille – est le plus connu en France et en Europe. Pour être certifié, on doit observer un certain cahier des charges et avoir des contrôles réguliers et inopinés : vérification des factures d’achats de produits, visites dans les cuveries, les locaux de stockage de produits, les vignes et prise des échantillons. Moi, je suis certifié officiellement en bio depuis 2007. J’ai été contrôlé chaque année une à deux fois, et, tous les deux ou trois ans, un contrôle surprise avec prise d’échantillons."
x

x
"Le coût d’être en bio pour un vigneron : 600 € par ha. Plusieurs facteurs font  que le bio soit plus cher. D’abord on a des rendements souvent moins importants qu’en conventionnel. Sur l’appellation Grignan, on est limité à 50 hl/ha pour les rouge – rosé et 55 hl/ha en blanc. Moi je tourne entre 35 et 40 hl/ha voire parfois inférieur. Et puis le bio nécessite plus de main d’œuvre et il faut être très pointu. A noter aussi que les produits bio coûte beaucoup plus cher : en 20 ans, ils plus que doublé ! Mais au final, on propose un vin mieux construit, plus aromatique et sain."
x
"Aujourd’hui, il y a une grosse prise de conscience de beaucoup de vignerons. Sur Grignan, pour les caves particulières, 30 % sont en bio. Mais en termes de volumes et de surfaces ce chiffre diminue fortement. Une propriété en bio de 30 - 40 ha, c’est déjà une belle exploitation. La propriété moyenne est de 25 ha, avec une particularité, nous sommes en polyculture. Les arbres fruitiers, la lavande… constituent une autre source de revenus."

X

1er jour - Grignan-les-Adhémar
x

Grignan (DR)
"L'appellation Grignan-Adhémar (voir carte) compte 2 000 ha de vignes classées avec des terroirs adaptés aux vins blancs (plus de sable) et aux vins rouges (plus d'argile). Elle se situe au Sud de la Drome et de Montélimar, en plein cœur de la Drome Provençale, et va jusqu'aux portes de Bolléne (Vaucluse). Elle présente des reliefs variés que le Rhône a fasconné et où alternent coteaux et vallons ; avec une partie très boisée et donc une présence affirmée de sangliers. Les terroirs sont donc aussi différents et les cultures s'adaptent à ces terroirs. Ce qui explique la présence  de vergers - principalement des abricotiers -, des oliviers, de la lavande et beaucoup de plantes aromatiques (coriandre, thym, persil, basilic...)- dans les parties basses des vallon - en plus de la vigne. Ce territoire avant était donc envahi par l'eau et c'est courant de trouver des fossiles, des coquillages dans les vignes." (Philippe Fabrol)

hautx

Domaine Bonetto Fabrol

Philippe Fabrol

hautx

x"Un petit domaine créé par mes grands-parents, situé en lein coeur de la vallée du Rhône, cultivé en famille, dans le plus grand respect de la Nature suivant le rythme lunaire (Biodynamie) en sélection parcellaire, nos vins sont produits selon des méthodes artisanales."
"Mon domaine est sur La Garde Adhémar. J’ai 15 ha de vignes et 3 ha d’arbres fruitiers. 11 ha en Grignan-Adhémar et le reste en Côtes-du-Rhône avec une dominante de rouge (60 %). Comme cépages, essentiellement syrah et grenache, puis carignan et cinsault ; le blanc représente 20 % et 20 % de rosé. Principalement du viognier (70 %) et le reste en roussanne pour le blanc. On peut compléter avec de la marsanne, du bourboulenc…"
x

x"Je ne fais que de la bouteille. Sur les deux appellations, cela représente en moyenne 60 000 cols par an. Nous sommes une région touristique avec deux saisons : l’été et surtout au printemps, la truffe. Je suis présent dans  beaucoup de restaurants locaux et cela a un impact important sur la vente au caveau de mon domaine. J’ai aussi fait le choix de surtout vendre en France et uniquement avec des professionnels. Étant tout seul sur le domaine, je ne fais quasiment pas de salon. Par contre, je développe de plus en plus l’export, essentiellement Belgique, Suisse et Allemagne. Et depuis cette année avec les États-Unis."
x
Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques

x

x

hautMas Théo

Laurent Clapier

x

x
"Mon engagement dans le bio est le reflet de mon attachement au terroir de mes grands-parents. J'élabore mes vins avec passion dans une approche naturelle qui révèle le caractère de ma terre. J'ai trouvé dans la fraîcheur des caves cathédrales un berceau idéal pour l'épanouissement de mes vins. Je vous invite à venir découvrir mon métier au cœur de la roche."
Le vignoble de Mas Théo couvre 33 ha et se situe au Sud-Ouest de l'appellation Grignan-Adhémar sur  deux terroirs différents, Saint-Restitut et Roussas.Laurent a converti son exploitation à l'agriculture biologique en 2004 etdepuis 2011, il s'est engagé dans la biodynamie. Il élabore des vins ensoleillés et racés en appellation Grignan-Adhémar.

x

Les cépages sont ceux typiques de la vallée du Rhône: La Syrah et le Grenache pour la plus grande partie, ainsi que le Mourvèdre, le Carignan et le Cinsault. La production est en totalité vinifiée en rouge. Les fermentations se font en cuve fibre pour la cuvée TO et en cuve béton pour la sélection GRIFFON avec une maîtrise précise des températures. Le vignoble est basé sur un terroir assez exceptionnel. Son sol est composé de galets roulés en surface (ancienne plage du Rhône à l'ère quaternaire) avec un sous-sol argileux plus ou moins profond. Le Mistral accompagne les ceps de vigne tout au long de l'année.
x
Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques
C'est au cœur d'anciennes carrières de pierre que Laurent Clapier s'est installé en 2012. L'ancien site d'extraction de pierres du midi offre des conditions idéales d'hygrométrie et de températures propices à l'élaboration et au stockage du vin.

x

xhaut

Domaine de Nans

Franck Martin

x

x
Trois générations se sont sucédées. Après Louis et Georges voici Franck Martin à la direction de la propriété secondé par son épouse Sophie. A cheval sur deux appellations d’origines protégées : Grignan-les-Adhémar et Côtes du Rhône. Le domaine de Nans, planté principalement de grenache et syrah avec quelques carignans, d’un âge respectable, sur des terroirs variés, argilo calcaires, alluvionnaires très caillouteux ou sablonneux drainant, est en mesure de vous proposer une palette de vins aptes à vous séduire.
"Depuis longtemps en culture raisonnée, puis après 2008 en conversion BIO, sans désherbant ni pesticides. Depuis 2012, nous vous offrons notre propre vin BIO. Ces méthodes culturales ainsi qu’une vinification adaptée permettent de tirer le maximum des terroirs tout en respectant la nature."
x

x
Le domaine de Nans est situé à La Baume de Transit, commune de 842 âmes, sur le département de la Drôme, au sud de Montélimar, rive gauche du Rhône et au Nord d’Orange. Environ 18 hectares de vignes produisent 600 hectolitres. Le terroir est constitué d’alluvions anciennes très caillouteuses, les coteaux sableux situent la limite du climat méditerranéen. Franck cultive aussi 8 ha de lavande qui, après leur récolte, sert de fumure à ses vignes.
La Baume de Transit, au Sud-Est de l'appellation Grignan-Adhémar,  vit essentiellement de la viticulture sans oublier la truffe, les lavandes ; ce qui donnent des paysages variés très prisés par les touristes. Toutes les années, le lundi de Pentecôte, de très nombreux forains envahissent toutes les rues du village pour la traditionnelle  foire à l’ancienne.

 

Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques

x

xhaut

Domaine de Grangeneuve

Henri Bour

X

x

"J’avais 23 ans quand mon père commençait seulement à défricher les terres qu’il avait achetées, une cinquantaine d’hectares à Grangeneuve sur Roussas et, réellement, il n’avait aucune idée de ce que cela allait donner. Il n’a pas voulu que je prenne le risque d’avoir fait de longues études pour me retrouver sur un tracteur et avec un gros point d’interrogation en point de mire. D’un commun accord, on a décidé que je tracerai ma route et le moment venu, je reviendrai. Cela a pris pratiquement 30 ans. J’ai fait une longue carrière chez Pernod-Ricard. J’étais quand même dans les vins et spiritueux et je ne me suis jamais éloigné plus d’un mois du domaine, même quand j’étais à Barcelone en Espagne, responsable de la filière locale Pernod-Ricard. Je revenais au domaine et m’occupais plus de la partie marketting. Il y a 20 ans, j’ai décidé de relever le défi et je suis revenu définitivement au domaine."

x

x
"Le domaine de Grangeneuve couvre 65 ha sur terroir magnifique proche de la montagne, sur des éboulis calcaires mêlés à de l’argile au fil des ans sur un support de graves et de sables qui surmontent de la marne. Un terroir léger, qualitatif qui donne des vins fins, élégants. Les cépages pour les blancs : majoritairement du viognier ainsi que de la marsanne, roussanne et grenache blanc. Pour les rouges, on n’a que du grenache et de la syrah à 50 % chacun. A cela il faut ajouter 6 ha de cinsault entièrement dédiés au rosé. Production annuelle : 400 000 bouteilles – 15 % de blacs, 15 % de rosé et le reste en rouge - dont 45 % sont exportées vers Allemagne, Chine, Hollande, Belgique, Etats-Unis, Canada. Avec nos nouvelles installations mises en place en 2016, on compte développer davantage le blanc et le rosé et progresser sur sur la qualité des rouges."
x
Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques

x

x
Repas au restaurant Les Méjeonnes à Valaurie en compagnie de Henri Bour (domaine de Grangeneuve), Jérôme Roux (dommaine de Serre de Vignes) et Alain Bayonne (Cave La Suzienne).
x
Christophe Fluck, le chef des Méjeones.

xhaut

La Suzienne

Alain Bayonne

x

x
La Suzienne est la Cave Coopérative de Suze la Rousse, située dans la pointe sud de la Drôme Provençale. Haut lieu de la Tradition Provençale, aux confins des vignobles de Grignan-les-Adhémar et des Côtes du Rhône Villages, Suze la Rousse est à la fois connue pour ses vins réputés, mais également pour son Château Féodal surplombant la Cave, et qui abrite la renommée Université du Vin. Alain Bayonne est à la direction générale de la Suzienne depuis 2007.
En 1925, une poignée de vignerons dont Louis BOYER et Léon BOUDON, maire de la commune, conscients des difficultés qu'allait connaître la viticulture, (mévente de la vendange, investissements importants en matériel), décidèrent de s'unir pour sélectionner les cépages et mettre en commun une production de haute qualité. Les 80 premiers adhérents confièrent à Louis Boyer la présidence de la jeune coopérative. Conduite avec prudence et autorité, elle prospèra si bien qu'elle compta jusqu'à 880 membres répartis sur les communes du Sud de la Drôme et du Nord Vaucluse.

x

Nombre d'hectares en production : 1 600 dont 425 en appellation Grignan-Adhémar. Nombre de coopérateurs : 400. Production globale : 90 000 hl dont 25 % en Grignan Adhémar. Encépagement :  88 % Rouge : Grenache (65%) et Syrah (17%) en majorité Carignan (10%) et Merlot en plus faibles quantités ; 12 % Blanc : Grenache, Viognier et Chardonnay en majorité Marsanne, Roussanne et Bourboulenc en petite quantité. Vins produits : 90 % de rouge, 6 % de rosé et 4 % de blanc.
x
Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques

x

hautx

Domaine du Serre des Vignes

Jérôme Roux

x

x
"
Le domaine du Serre de Vignes se trouve à La Roche Saint-Secret Béconne, la commune la plus à l’Est de l’appellation Grignan-Adémar. Mes parcelles de vignes sont situées entre 300 et 400 m d’altitude. « Serre » signifie en provençale petite colline et, ici, il y a toujours eu des vignes comme le prouvent d’anciennes archives. Les terres sont exploitées par la famille Roux depuis 5 générations. C’est mon grand-père qui a fait la plupart des acquisitions en se mariant à ma grand-mère. Ils ont rassemblé deux exploitations : Serre des Vignes et Mas de Merlère et aujourd’hui, on a une cuvée qui porte ce nom."
"Je me suis installé en 1994 et j’ai repris la ferme de mon voisin avec mon père et mon oncle ce qui a encore agrandit notre vignoble. A l’époque, on portait le raisin à la coopérative. Au début des années 2000, il y a eu une forte crise dans la vallée du Rhône qui a impacté fortement notre appellation « Tricastin » de l’époque. Notre vin ne se vendait plus. On a refusé d’arracher nos vignes et on a commencé à faire notre vin. D’abord en petites quantités et comme les résultats étaient encourageants, en 2007 on a construit notre cave. On avait alors 32 ha. "

x

"Et en 2008, mon cousin Vincent et moi, on s’est engagé en bio. Cela correspondait à notre philosophie. Cela nous a imposé des contraintes surtout dans la tenue de la vigne. Au fil des années, on a corrigé nos erreurs et acquis au bout de 8 ans une bonne expérience. On a dû aussi investir dans plus de matériels et plus de personnel. On fait essentiellement du rouge et un peu de blanc avec comme cépages pour moitié de syrah, 35 % de grenache et du viognier, roussanne et marsanne. On a aussi un peu de cinsault, carignan. A l’année, on est 8 personnes. La mise en bouteille est faite à la propriété et cela correspond à la moitié de notre production soit environ 90 000 cols."
x
Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques

x
XXXXX*Vignoble découverte

x
"Il y a deux ans, on a aménagé dans le cadre Vignobles découvertes un chemin privé sur notre terrain qui jalonne nos parcelles de vignes. Un chemin à destination des touristes. C’est gratuit. Il fait à peu près 6 km de long pour à peu près 3 heures de marche. Il arrive à un point de vue qui domine le village et la vallée du Rhône et là, on a installé une table d’orientation qui décrit les vestiges historiques locaux, les villages alentours... Et, le long du chemin, ont été disposés des panneaux thématiques qui expliquent les différents cépages, l’histoire du domaine, la faune et la flore. Une activité « nature » proche de la façon dont on élabore notre vin."
x
"Il n’y a pas que des vignes sur l’exploitation. On cultive aussi le lavandin sur 45 ha et on a aussi 8 ha d’abricotiers."

x

haut

2e jour - Vacqueyras
x

Arrivée en fin d'après-midi à l'hôtel Le Pradet, à l'entrée de Vacqueyras. Accueil sympathique, sourire et bonne humeur.
Repas  "Chez Serge" à Carpentras, sommelier, spécialiste de la truffe, en compagnie de Jacky Bernard (domaine La Ligière), Coralie Onde (domaine La Ganse) et Maxime, Jacques Bertrand et son épouse (domaine des Fontnobles). Repas spéciale truffe concocté par le chef irlandais John Ellis :
X
Truffes d’automne en croque sel

Brouillade aux truffes d’automne
Rôti de dos de cerf  rapé de truffe, mousseline de navet d’or et miel, jus corsé au vin rouge de Vacqueyras
Glace à la vanille truffée et ses mignardises à la truffe (guimauve à la truffe et macaron à la truffe)
x
x
John Ellis, le chef de chez Serge.
x
Que dire... Mes papilles s'en souviennent encore et ces plats rehaussés par des crus des trois domaines présents !  Nuit à l'hôtel Le Pradet. Parfait et grand calme.

X

Vacqueyras, paysage © Christophe Grilhé

xhaut

Du latin Vallea Quadreria, Vacqueyras signifie la Vallée des Pierres. Mosaïque de nombreuses parcelles installées sur le plateau des Garrigues, la Ponche et les Contreforts des Dentelles, le terroir s'illustre par des sols issus du quaternaire ancien constitués de galets, graviers, safres, sablons et argiles.
Le terroir de Vacqueyras est composé de nombreuses parcelles, souvent de petites tailles, réparties sur l’ensemble de l’appellation en une mosaïque de terroir. Le cru Vacqueyras est l’un des rares à avoir ses trois couleurs en Cru de la vallée du Rhône. Concernant les vins rouges issus de ses terres, ils sont généreux, fins et complexes. Généralement accompagnés de notes de fruits rouges et noirs on retrouve également des notes typiquement provençales avec des nuances épicées et une finale réglissée. Ils peuvent se boire jeunes pour préserver ces notes de fruits rouges ou se prêter à de la garde pour découvrir des saveurs de fruits confits et de douces effluves de cuir.

x

haut

Domaine La Ligière

Elizabeth et Philippe  Bernard

x

L'histoire du Domaine La Ligière commence vers les années 1900 et c'est dès 1950 que le grand-père Bernard s'orienta vers la viniculture. Par la suite ce fut au tour du père Jacques Bernard. C'est en 2008 qu'Elizabeth Serra, diplômée en droit et Philippe Bernard diplômé d'un BTS Viticulture-Œnologie à Beaune en 1999 ont exploité leur propre chai et effectué leur première vinification.
A cette occasion ils ont demandé l'obtention  d'une certification en agriculture bio par une remise en état du vignoble et l'acquisition des bases indispensables pour la culture en biodynamie. La gestion traditionnelle et le passage par une cave coopérative ne répond pas aux attentes de Philippe Bernard.
C'est donc à partir d'une partie du domaine qu'il va créer le sien. Aujourd'hui le Domaine La Ligière compte plus de 55 ha de vignes se composant majoritairement de Vacqueyras mais aussi de Gigondas, Beaumes de Venise, Côtes du Rhône et Vin de pays.
x

x
Les cépages du Domaine La Ligière poussent sur des terres nobles et sont accompagnés dans leur épanouissement par une famille de vignerons artisans amoureux de la vigne et respectueux de l’environnement. La qualité et la finesse de leurs vins offrent le plaisir de les déguster lors de petits moments entre amis ou pour une table de grande occasion. (source vindebacchus)

x

Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques

haut

Domaine des Fontnobles

Maxime et Jacques Bertrand

x

x
Le domaine des Fontnobles se situe au hameau de Fontbonne, à Vacqueyras. « Avec mon fils Maxime, on représente la 4e et 5e génération de vignerons sur ce hameau », indique Jacques qui a crée son domaine en 2009 et qui mène ses 32 hectares en culture raisonnée : 9 ha en Vacqueyras, 5 ha en Gigondas, 3 ha en Côtes du Rhône et Beaumes de Venise et le reste en Vin de France. Pour le Vacqueyras, les cépages sont : mourvèdre, grenache, syrah et carignan.

x

x
Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques
« D’ici 2 ans, nous allons vinifier du Vacqueyras blanc avec de la roussanne, de la marsanne, du viognier et du grenache blanc ». La production annuelle de bouteilles, toujours pour le Vacqueyras, varie entre 10 000 et 15 000 cols dont seulement une petite part va à l’export. « Depuis 2 ans, nous nous orientons également à l’œnotourisme avec notre gîte le Mas des Fontnobles. Avoir un contact direct avec nos clients – des touristes français, européens (surtout des belges) et internationaux – est plus valorisant que de travailler avec de grands groupes ». Et avant de développer les marchés à l’étranger, pour Jacques « Il est plus important de bien faire connaitre Vacqueyras déjà en France. Notre meilleur marketing est le bouche à oreille ».

x

x

hautx

Domaine La ganse

Coralie Onde

x

x
"
J’ai créée le domaine de la Ganse en 2008 avec les 3 ha que mes parents m’avaient légué. Depuis ces 10 dernières années, j’ai pu acheter petit à petit des terres voisines aux miennes pour atteindre aujourd’hui une exploitation de près de 9,5 ha. La majorité de mon encépagement est constitué de grenache noir. Le domaine compte également syrah, mourvèdre et cinsault pour mes cuvées en rouge. Depuis mars 2017, les premiers cépages blancs ont été plantés pour mon plus grand bonheur. La future cuvée en Vacqueyras blanc de La Ganse sera limitée jusqu’au final tout juste 70 a se partageront entre clairette, grenache blanc et marsanne. Mais pour le déguster, il faudra encore de la patience."
x
x
"Certifiée en bio depuis le millésime 2014, mon activité principale est donc de restructurer le vignoble de manière plus "saine" possible. Le travail en "vert", tel que l’ébourgeonnage et l’effeuillage, reste le plus important pour le bon développement des grappes de raisin. La vigilance climatique est tout aussi importante lorsqu’on travaille en bio."

x

Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques

En ce qui concerne la vinification, elle se fait de façon traditionnelle avec une cuvaison de 30 jours. L’élevage se fait en cuve béton et la mise en bouteille en juin de l’année suivante. Une particularité du domaine est l’assemblage pour la cuvée bouteille directement à la parcelle. Ayant une petite production (max. 36 hl/ha) et pas de chai sur place – je vinifie chez un domaine particulier proche -, je sélectionne à la vendange les raisins de mon futur millésime ! Le côté gustatif des baies en amont et l’analyse œnologique sont donc primordiaux avant la récolte.
x
J’espère pas ce travail apporter à mon vin un bouquet d’arômes, un fruité, sans oublier une touche de féminité composant un Vacqueyras de caractère.
x

hautx

Rhônéa Vacqueyras - Vignerons de caractère

x
La cave coopérative de Vacqueyras "Vignerons de caractère".
x
Rhonéa se réparti sur deux caves, à Beaume-de-Venise et à Vacqueyras et regroupe 230 coopérateurs. Elle produit toutes les appellations autour des dentelles de Montmirail : Vacqueyras, Gigondas, Beaume-de-Venise, Côtes-du-Rhône, Ventoux et des vins de pays. A Vacqueyras, Rhônéa – « Vignerons de Caratère » - compte 80 coopérateurs. 40 % de ses vins part à l’export vers la Belgique, les Etats-Unis.
L’originalité de cette cave est qu’une dizaine de vignerons y vinifient à part leur propre vin comme Olivier Bres (le seul en biodynamie), Lois Manganelli et Jean-Paul Grangeon. « Cela nécessite d’avoir assez de surface pour remplir la cuve en  jours et le faire régulièrement », précise Olivier. Avantage non négligeable : ces vignerons bénéficient des structures de la cave qui les assiste pour leurs vignes, leur vinification et les soulage au niveau commercial et administratif tout en gardant leur identité. La proportion vins de propriétaires avec le reste de la cave : 30 %. Ces vignerons de « caractère » vinifie donc leur propre vin mais participent aussi aux assemblages avec les autres coopérateurs. Comme, par exemple, pour Lois et Olivier dont les vignobles sont respectivment de 25 ha et 40 ha et qui ne garde que 30 % de leur production pour leur vin de domaine.

hautx

XXXXX* Domaine Carobelle
Jean-Paul Grangeon
Le domaine de Carobelle prend ses racines sur le contrefort des Dentelles de Montmirail. Propriété de la famille Vautour, le Domaine Carobelle produit des vins purs et naturels depuis plusieurs générations. Cultivées avec passion et rigueur en agriculture biologique, les vieilles vignes de Grenache et de Syrah donnent aujourd’hui des vins équilibrés, riches et complexes aux saveurs intenses de fruits rouges.
x
Cliquez sur la bouteille pour accéder à la fiche technique.
x

XXXXX* Domaine La Pertiane
Olivier Bres
Le Domaine de la Pertiane, propriété de la famille Bres, se compose de vielles vignes de Grenache et de jeunes Syrah sur plus de 25 hectares. Le domaine s’enracine sur des coteaux, au pied de la colline de Safre, là où d’anciennes carrières de calcaire témoignent d’une richesse géologique exceptionnelle. Ce terroir produit un vin singulier, d’une finesse et d’une volupté uniques.
x
Cliquez sur la bouteille pour accéder à la fiche technique.
x
XXXXX* Domaine Mas du Bouquet
Lois Manganelli
Le Mas du Bouquet s'enracine dans un paysage de garrigue, sauvage et ensoleillé, au pied des Dentelles de Montmirail. Depuis 1947, c'est  l'histoire de la famille Manganelli, riche de 3 générations, qui partage une véritable passion pour la vigne et donne à ce vin une émotion particulière.
x
Cliquez sur la bouteille pour accéder à la fiche technique.

xxhaut

Repas au Café du Cours, en plein centre de Vacqueyras, sur la terrasse à l'ombre des platanes. Aux pianos depuis 12 ans  deux sœurs, Nathalie (pour le salé) et Céline (pour le sucré). Au menu :
x
"Petit pot de pâté de sanglier et ses petits croutons sur mesclin, accompagné de saucisse sèche de sanglier

Filet de sanglier au sanguins et confit de vin,pommes de terre grenailles justes rôties
Crottin de chèvre à l'huile d'olive
Tiramisu d'automne aux marrons"
x
x
Céline et Nathalie.
X
en compagnie de Olivier Bres (domaine La Pertiane), Lois Manganelli (domaine Mas du Bouquet), Jean-François Arnoux (Maison Arnoux) et Eric Ughetto (domaine de la Roubine) et bien sûr des vins de chacun de leur domaine.

hautx

Maison Arnoux

Marc et Jean-François Arnoux

x

x
"La propriété familiale de 40 hectares s’étend sur le plateau des Garrigues … Plateau situé à l’ouest de l’appellation, issu d’une fracture géologique, il s’étend jusqu’à Chateauneuf du Pape … Essentiellement constitué par des sols argilo - calcaires rouges à galets roulés …
x
"Sa grande particularité réside dans ses galets roulés, qui restituent la nuit, la chaleur emmagasinée le jour, permettant ainsi aux raisins une maturation optimum … Ces sols sont  propices à de faibles rendements en raisins très concentrés en tannins et arômes …"

x


x
"Nous vinifions nos vins, dans le plus grand respect des traditions ancestrales, afin de pouvoir vous restituer des Crus authentiques à la typicité affirmée et représentatifs de leurs terroirs. Ainsi, qu’elles soient issues de notre propriété familiale, ou de nos approvisionnements de raisins, l’ensemble de nos cuvées émane de faibles rendements et d’une sélection scrupuleuse de la vendange."
"Dès lors, sur nos Crus qu’ils soient prestigieux (Chateauneuf du Pape, Gigondas, Vacqueyras, Beaumes de Venise…) ou plus simplement génériques (Côtes du Rhône Village…), nous nous attachons à apporter le plus grand soin, lors des vinifications foulage, égrappage, macération pré-fermentaires, thermorégulation, remontage, pressurage pneumatique), afin d’extraire et d’optimiser toute la concentration de nos vendanges."
x
"C’est pourquoi nos vins sont caractérisés par des robes profondes, d’où sont issues des effluves aromatiques puissantes, que l’on retrouvent en bouche sur des décors amples et généreux, mais toujours harmonieux. En conséquence, l’amour que nous leur apportons pendant leur élevage (foudres de Chêne ou barriques neuves) est toujours dicté par le respect de l’équilibre, afin d’éviter de masquer leur typicité."

 

Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques
x
x
Trois siècles d'histoire
- "En 1717, le Comte François de Castellanne, de Lauris, de Vassadel, de Gérard, Chevalier marquis d'Ampuis, de Lagneroux, seigneur fonciel direct et universel des lieux de Vacqueyras et de ses terroirs, fit don d'une parcelle de vigne à un ancêtre de la famille Arnoux : Pierre Bovis. Depuis ce jour, la tradition de la vigne et du vin s'est perpétuée dans notre famille."
x
"Nous avons vinifié jusqu'en 1936, les vins en provenance uniquement de notre vignoble s'etendant sur 24 hectares. Mais à partir de cette date, face à une demande de plus en plus importante, et devant la renommée grandissante de nos vins, nous avons dû acheter de la vendange en plus de notre production. Cela nous a permis de pouvoir satisfaire notre clientèle qui recherchait une gamme complète des vins de la Vallée du Rhône."
x
"C’est Aimé Arnoux qui impulsa ce nouvel élan. Depuis lors, la Maison a été dirigée successivement par ses deux fils : Jean-Marie et Régis. Aujourd’hui, la dynastie se perpétue, avec à la tête, Marc et Jean-François, fils de Jean-Marie, tous deux héritiers du savoir-faire familial."
x

x

hautx

Domaine La Roubine

Eric Ughetto

x

x
"Il faut préserver nos sols, la nature, avoir des cultures pérennes. La biodynamie permet de travailler en respect  et en harmonie avec la nature. Depuis 2013, le domaine de la Roubine est certifié bio et produit surtout du Vacqueras et du Gigondas."
"Mes parents étaient vignerons, avec une modeste superficie de 4 ha, uniquement en Gigondas. Moi, j’ai été pompier professionnels pendant des années et je suis revenu à la terre en 1990. J’ai repris l’affaire de mes parents, je l’ai développée et étendue sur d’autres appellations : Vacqueyras, Sablet et Siguret. On a commencé à vinifier et commercialiser nos vins en 1999."
x
Photo Christohe Grilhé© - Denis Plat©
x
"Le vignoble couvre 15,5 ha : 4 ha sur Vacqueyras, 6 ha sur Gigondas, 5 ha sur Sablet et 0,5 ha en Seguret. Production en moyenne par an : 150 hl en Vacqueyras et 130 hl en Gigondas. Les cépages pour Vacqueyras et Gigondas : 65 % de grenache et le reste en syrah, mourvèdre et cinsault. Je ne compte pas m’agrandir. Mon vignoble est de taille humaine et me donne du plaisir. Je veux aussi garder du temps pour mon autre passion, la chasse."

x

Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques
x
Photo Christohe Grilhé© - Denis Plat©

hautx

3e jour - Costières de Nîmes
x

Costieres Vignoble © David Z
x
Résolument rhodaniens, les rouges, rosés et blancs des Costières de Nîmes traduisent le caractère singulier d’un terroir que tout – le sol, les cépages, le climat et le vent – rattache au vignoble de la Vallée du Rhône.
x
Il y a plus d’un million et demi d’années, c’est le Rhône, aidé par la Durance. qui a déposé en terroir nîmois une immense terrasse de galets venant des Alpes. Ces matériaux bruts ont par la suite été transformés au cour du temps par le climat. Seuls ont subsistés les plus résistants, appelés quartzites, tandis que naissent de belles argiles colorées par des oxydes de fer.
x
Côté climat, l’appellation est soumise à une forte saisonnalité des pluies avec une pluviométrie annuelle de 750 millimètres (pluies rares et concentrées sur l’automne, avec d’impressionnants orages et des précipitations croissantes en fin d’été). Comme dans l’ensemble de la Vallée du Rhône, le mistral souffle ici tout au long de l’année.
x
La vigne trouve alors dans les argiles l’eau et les minéraux qui lui sont indispensables : les galets empêchent l’eau de rester en surface ; la brise venue des étangs de Camargue atténue les fortes chaleurs d’été ; la magie des Costières de Nîmes (carte) prend ainsi forme et se retrouve dans des vins généreux, énergiques et lumineux chargés de cette histoire extraordinaire.
x
x

hautx

Château Mourgues du Grès

Anne et François Collard

x

Mourgues du grès
x

Visite du domaine de Anne & François Collard, découverte du sentier des Mourgues, apéritif au sommet de la colline. Superbe panorama sur le vignoble. Dîner vigneron et Anne a de sérieux talents culinaires. Au menu :
Pigeons des Costières a la clémentine du jardin accompagnée d’une semoule aux épices
Cerises au vin, cuvée « les Galets Rouges » avec une glace à la pistache
et dégustation des vins de leur domaine ainsi que d'un rhum JM 2003 et une mirabelle de 1950 de Frettes près de Champlitte en Haute-Saône.
x

 

"Ancien domaine agricole des Ursulines de Beaucaire dès le XVIème siècle, le domaine Mourgues de Gré doit son nom aux religieuses appelées « Mourgues » en Provençal. Quant au Grès, ce sont les Galets des Costières de Nîmes qui donnent à nos vins tout leur caractère. Dans la cour du domaine, la devise latine du cadran solaire SINE SOLE NIHIL (Rien Sans Soleil) célèbre le climat méditerranéen. Il offre de belles maturités pour des vins naturellement gourmands."
"Je regagne l’exploitation familiale en 1990, confiant dans le potentiel du terroir et les perspectives qu’offre la nouvelle Appellation Costières de Nîmes. Un travail précis dans le vignoble associé à un goût de l’innovation mènent à la première mise en bouteille en 1993. Je cherche à révéler la pureté du fruit, pour des vins qui combinent richesse et minéralité. Cet équilibre original contribue à la reconnaissance du domaine. Animé par la passion et la recherche de la précision, j’espère faire vibrer ce beau terroir pour votre plus grand plaisir. Mon épouse Anne m’accompagne dans cette aventure pour lancer la commercialisation des vins. Son expérience d’urbaniste-géographe contribue à un attachement tout particulier à notre environnement et nos paysages. L’accueil au domaine s’enrichit ainsi d’une approche tournée sur la nature où un sentier balisé, entre vignes et vergers, offre une parfaite compréhension de nos cuvées."
x
Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques
x

x
"Le vignoble de Mourgues du Gré couvre 65 ha : 50 % en rouge, 30 % en rosé et  20 % en blanc. Encépagement : pour les rouges surtout syrah et grenache avec un peu de mouvèdre et parfois du carrignan ; pour les blancs : vermentino, grenache et un peu de roussanne, viognier, bourboulenc… Dans les vignes comme en cave, tous nos gestes sont guidés par l’écoute de la Nature, le respect du terroir et de l’Environnement. Notre certification officielle en Agriculture Biologique en 2014 répond à ces convictions. Depuis 2015 les vinifications sont menées sans soufre pour davantage de pureté et d’éclat du fruit. Un léger apport et une filtration très légère à la mise en bouteille assure la stabilité des vins."
x
Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques
x
xXXXXX*Le sentier des Mourgues

 

Parcourez vignes, vergers, garrigue et forêt méditerranéenne… "Nous vous proposons à travers ce sentier – que nous avons créé il y a 10 ans - de savourez nos paysages à travers une interprétation de notre territoire viticole  et  de  son environnement. Des bornes thématiques jalonnent ce parcours. Elles sont dédiées notamment à chacun de nos vins, évoquent la richesse de notre terroir : la géologie (Les Galets), la botanique (Fleur d’Eglantine), le patrimoine  rural (Capitelle) mais également  l’histoire (Terre d’Argence et  Terre de Feu) et la culture (empreinte Provençale notamment), l’architecture, la botanique et vertus médicinales, l’ornithologie."
x
"Nous pensons qu’au-delà du terroir, le paysage donne son empreinte au vin, notamment sous l’influence de la végétation environnante. Certains arômes présents dans  nos vins évoquent cette diversité : les vergers avec les notes abricots du viognier, la cerise du carignan, les senteurs de la garrigue et des cyprès pour la syrah et le mourvèdre…"

L’ensemble du circuit est accessible :
- à pied
- en vtt grâce à la location de vélo disponible sur réservation au domaine
-  aux personnes à mobilité réduite pour le circuit rouge
- cette balade est libre et gratuite mais peut être accompagnée sur demande, notamment d’un ornithologue (tarifs au domaine).
- la balade le long de ce sentier peut être accompagnée d’un ornithologue.

x
Nuit au Domaine des Clos, à Baucaire, chemin du Mas de la Tour. Pas évident à trouver, perdu en pleine nature et qui se révèle être un véritable havre de paix. "Ici le temps s'arrête, s'étend, s'amplifie et se déplie...", et c'est vrai ! Un ancien domaine viticole à l'abandon que Sandrine et David Ausset ont découvert fin des années 1990 et qu'ils ont patiemment et parfaitement restauré. Le résultat est surprenant. Confort et calme assurés dans un décor de rêve...

xhaut

Mas des Tourelles

Hervé Durand

x

"Dans l’Est du Gard, Beaucaire est merveilleusement située sur le Rhône dans une région au patrimoine, aux paysages et aux terroirs de grande qualité. Ces derniers ont une très ancienne notoriété depuis l’époque gallo-romaine. Entre Provence et Languedoc, cette ville en a reçu les différentes influences. Elle est aussi la ville la plus au nord de la petite Camargue. Le mas des Tourelles est implantée sur le versant sud du plateau qui s’étend d’est en ouest au sud de Nîmes et sur lequel est située l’appellation des Costières de Nîmes. Avec plus de 90 hectares de vignes répartis sur une vingtaine de parcelles différentes, ce sont autant de terroirs (nature des sols, exposition, pluviométrie) qui confèrent à nos vins leur grande originalité dans leur rapport cépage-terroir."

x

x

"Fixé à la fois par les normes des appellations et par une stratégie à long terme de l’exploitant, la politique d’encépagement est primordiale pour l’élaboration de vins qui vont être commercialisés. L’encépagement de notre vignoble d’A.O.C Costières de Nîmes est constitué de cépages méditerranéens tels que la syrah, le grenache noir, le mourvèdre et de vieux carignans. Avec un nouvelle encépagement constitué des cépages merlot et syrah, des vignes conduites en palissage avec double fil releveur, ainsi que des rendements maîtrisés, nous tirons la quintessence de notre terroir et produisons de très beaux vins de Pays."
"Nos vins sont le plus souvent le résultat d’assemblages de différents cépages, selon des proportions déterminées lors de dégustations préliminaires. La syrah confère ainsi l’aspect tannique et des arômes de fruits rouges, et comme le mourvèdre, elle contribue à l’intensité des caractères olfactifs. Les grenaches des Tourelles sont conduits en gobelets. Agés d’une quarantaine d’année, chaque cep est une véritable sculpture. Leurs faibles rendements donnent des vins ronds et généreux en alcool. Nos vieux carignans ont été plantés sur les vestiges du site archéologique, leurs racines s’enfoncent dans les fondations des ateliers d’amphores, À la surface du sol au milieu des galets, il est fréquent de ramasser quelques morceaux d’amphores du Ier siècle avant J.C. Le carignan donne des vins structurés et d’une belle intensité colorante."
Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques
x

XXXXX* Le vin des romains
"Une villa gallo-romaine partiellement fouillée et des ateliers de fabrication d’amphores sont enfouis dans nos vignes et ont révélés d’intéressants vestiges témoignant de la présence d’une activité importante de commerce des vins et huiles d’olive. Fort de ce patrimoine et de notre expérience de vignerons, nous avons entrepris un travail important, avec des archéologues, pour approcher le goût des vins romains. Nous avons reconstitué un vignoble et une cave romains et appliquons les recettes de vinification laissées par les auteurs latins. Dans le domaine de la vie quotidienne, Rome fascine beaucoup les curieux pour sa cuisine et notre démarche d’archéologie expérimentale veut toucher un large public pour faire découvrir la très grande variété des vins de cette époque."
x
Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques
Appius, vigneron Gallo-Romain
Jeune officier de l’armée romaine, Appius, à la demande de son père, rentre à Nîmes dans la Narbonnaise. Ce dernier vient d’acheter une propriété et propose à son fils de venir s’en occuper. Si celui-ci ne connaît strictement rien à la vigne, excepté les amphores de vin qu’il a pu boire … il va se passionner pour cette aventure. Son oncle Lucius Columelle l’accueillera à Rome pour lui livrer une partie de son immense expérience. Et Appius deviendra un véritable vigneron ! Suivons son parcours, de la plantation à la vendange, de la vinification à la commercialisation.
x
Hervé Durand en voyant les archéologues faire surgir de ses terres des ateliers d’amphores datant du Ier siècle, a compris qu’il y a juste 2 000 ans vivait là un autre vigneron ! Alors débute une aventure d’archéologie expérimentale pour retrouver les gestes de ce vigneron gallo-romain, et les goûts des vins qu’il exportait dans l’empire. Le livre Appius Vigneron Gallo-Romain comporte un parcours détaillé sur la gestion d’une villa viticole, tiré des ouvrages des auteurs romains (Apicius, Caton, Columelle, Palladius, Pline, Varron, Virgile) et une présentation complète des reconstitutions historiques du Mas des Tourelles. Passionnant ! Un livre rempli d'infos souvent étonnantes que tous les œnophiles et passionnés d'histoire doivent avoir dans leur bibliothèque.

x

Le "pressoir levier romain" recrée par Guilhem Durand

 

xhaut

Repas à l'Ancien Monastère de Franquevaux en compagnie de Diane de Puymorin (Château d'Or et de Gueules). Au menu :
x
Velouté de butternut, carottes coriandre et épices
Coq au vin
Mousse fruits rouges

x
Velouté de px
Sébastien Dautel, le chef de l'Ancien Monastère

xhaut

Château d'Or et de Gueules

Diane de Puymorin

x

x
Château d’Or et de Gueules est une propriété viticole familiale. Diane de Puymorin, Mathieu Chatain leurs filles l’exploitent et y habitent. Le nom original du Domaine vient du blason de la famille Puymorin, qui date du XIIe siècle.  L’Or pour l’ampleur, la richesse et la typicité du Rhône méridional, et le Rouge (Gueules en héraldique) pour le caractère, la puissance et l’élégance. Les couleurs Or et Rouge, sont bien plus qu'un simple choix "marketing". En effet, elles sont le reflet de la personnalité des vins, et constituent la marque de fabrique graphique du domaine, qui rend uniques et reconnaissables les habillages de nos vins.
x

x
Le domaine est la synthèse de la tradition et de la modernité. Les propriétaires ont un profond attachement au respect du travail bien fait, au savoir-faire ancestral, ce sont des vignerons amoureux de leur métier. Ce domaine du sud du Rhône est tourné vers le futur avec un rôle crucial des femmes, des choix technologiques de pointe, un attachement sans faille au respect de l’environnement.
"Nous travaillons 10 cépages différents. En blanc : le grenache, le viognier, le rolle, la roussanne et le chardonnay. En rouge et rosé : la syrah, le grenache, le cinsault, le carignan et le mourvèdre aussi appellé le plan de Saint-Gilles. Le nombre de cépages, conjugué à la multiplication du nombre de parcelles, des différences de terroirs et une vinification parcellaire, nous offre une possibilité de combinaisons d'assemblages justifiant la richesse et la profondeur de notre gamme de vins. Nos vignes sont en moyenne âgées de 30 ans (plus de 90 ans pour les plus vieilles), et près de 15 hectares sont vendangés manuellement."
Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques
Forts d'expériences professionnelles variées, Diane de Puymorin et Mathieu Chatain sont arrivés en Costières de Nîmes avec un regard entrepreneurial neuf, et la volonté de positionner le domaine parmi les leaders qualitatifs de l'appellation. Trois convictions sont ancrées dans l'ADN du Domaine :
- produire des vins originaux "riches de personnalité" de grande qualité ;
 - respecter et protéger notre environnement ;
- créer les conditions d'épanouissement des hommes qui travaillent au domaine.
x

xhaut

Mas Mellet

Brice Bolignini

x

"Je suis issu d’une famille de vignerons qui se trouvait dans l’Hérault. Le mas Mellet est situé sur Gallician, le plus au Sud des Costières de Nîmes. Nous avons acquis ce domaine qui était à l’abandon en 2002. Il couvre 30 ha et on a 18 ha de vignes en production. Un lieu idéal : le sol de gress et de gapan, l’exposition du domaine, la proximité de la mer et d’étendu d’eau sont autant d’atout exceptionnels. Rares sont les régions du monde qui réunissent en un seul lieu autant de conditions favorables. Le mas Mellet à Gallician était alors l’endroit inespéré. On est en bio depuis 2003. Je suis l’exemple de mon grand-père qui travaillait déjà comme cela."

 

x
"Nous labourons, aucun désherbant n’est utilisé afin d’aérer les sols et de retrouver une meilleur vie microbienne, utile à la vigne pour se défendre contre les maladies. Mais aussi pour une meilleure pénétration des eaux de pluie qui se font de plus en plus rare. Et surtout pour préserver l’environnement. C’est pourquoi dès janvier, lorsque les feuilles sont tombées, la taille démarre. Selon le terroir et le cépage, les modes de conduites sont différents. Le Carignan et le Grenache sont montés en gobelet pour une meilleure expression du raisin. Les Syrah sont montés sur un fil porteur et deux releveurs pour optimiser la surface foliaire et donc une meilleure maturité du raisin."
Cliquez sur les bouteilles pour accéder aux fiches techniques
 
 
"Rendements faibles entre 30 et 40 hl/ha. On a quelques vieilles vignes comme des carigans qui ont été plantés en 1948, des syrah plantées dans les années 1990. Proportion des cépages : 40 % de carignan, 30 % de grenache, 20 % de syrah et le reste en cépages pour les blancs. Nos cépages sont travaillés de la même manière afin de respecter le fruit et lui donner ce qu’il y a de meilleur. On produit environ 50 hl de vin blanc, 80 hl de rosé 300-400 hl de rouge. 40 % des vins partent à l’export au Royaume Uni, Japoni, Belgique, Pays-Bas, Espagne, au Canada."

x

 

x

FIN de mon séjour en Rhône Sud.

haut

Merci pour leur accueil et allez les découvrir :
Domaine Bonetto Fabrol, Mas Théo, Domaine de Nans, Domaine de Grangeneuve, Cave La Suzienne, Domaine Serre de Vignes, Domaine La Ligière, Domaine des Fontnobles, Domaine La Ganse, Rhonéa-Vacqueyras, Domaine Carobelle, Domaine La Pertiane, Domaine Mas du Bouquet, Maison Arnoux, Domaine La Roubine, Château Mourgues du Gré, Mas des Tourelles, Château d'Or et de Gueules et Mas Mellet
Quelques bonnes adresse pour se restaurer :
Les Oliviers, Les Méjeonnes, Chez Serge, Café du Cours, Ancien Monastère de Franquevaux
et se reposer :
gîte La Part des Anges, hôtel Le Pradet, Domaine des Clos,