Au détour du chemin

- 28 mai 2009 -

L'homme qui a fabriqué et vendu
plus d'un milliard de tire-bouchons
x

x

tete
L'histoire de la fabrication et de la diffusion du tire-bouchon en Amérique du Nord a été dominée par trois géants : William Rockwell Clough à Alton, New Hampshire, Edwin Walker à Erie, Pennsylvania et Cornelius Titus Williamson (et son fils William) à Newark, New Jersey. W.R. Clough était un inventeur de génie. Il a été à l'origine de 43 brevets, 35 ayant un rapport avec les tire-bouchons (dont 5 en Angleterre, un en France, en Allemagne et au Canada).

x

hautx

L'idée de génie
x

cloukennW.R. Clough est né à Manshester, New Hampshire, le 8 novembre 1844. En 1975 sa société est établie à Newark, dans le New Jersey. C'est là qu'il va avoir un trait de génie qui va marquer toute sa vie.
x
Au milieu du XIXe siècle, les petits flacons de parfum et de médicaments sont fermés avec un bouchon de liège léger. Ce bouchon dépasse du goulot et n'a pas besoin de tire-bouchon pour l'extraire. Il suffit de le tourner et de le tirer. Mais, à force de le manipuler, le liquide le rend gluant et glisse dans le goulot. Il faut alors utiliser un ustensile, une lame pour le retirer. Et cela cause pas mal de tracas : fourchettes tordues, aiguilles à repriser tordues, lames de couteau cassées et le médicament - ou le parfum - endommagé. La seconde épouse de Clough raconte que, après qu'il s'être blessé en ouvrant un flacon, il avait trouvé cela inacceptable de risquer de se mutiler pour obtenir le contenu du flacon !
Il fallait un tire-bouchon adapté et Clough l'inventa (voir l'article paru dans "The Granite Monthly" de juillet 1909 qui lui rend hommage). Son idée, très simple : créer en quantité importante un tire-bouchon à bas prix pour que chaque bouteille de médicament ou de parfum puisse être vendu avec. Le 3 mai 1875, il obtient un brevet pour son petit tire-bouchon, fait d'un seul fil d'acier, pour médicaments, parfums et mignonettes.
x
genieUne petite bouteille de teinture de rhubarbe vendue par le pharmacien "Boots the Chemist" ( Royaume Uni)
ainsi qu'une mignonette de Juramelli de l'abbé Perron (Nevy sur Seille, France) avec leur tire-bouchon (1 gr).
x
Le 3 mai 1875, il obtient un brevet pour son petit tire-bouchon, fait d'un seul fil d'acier, pour médicaments et parfums.
Ce tire-bouchon et d'autres qui en découlèrent ont fait la fortune de W. R. Clough.
x
petits-clough- L'idée de génie de Clough : son mini tire-bouchon - Plus confortable avec un "plat" qui accueille de la pub -
Améliorée encore avec une bande en laiton -
x
D'autres brevets vont suivre, avec souvent des espaces destinés à la publicité, et toujours suivant le même principe : un seul fil d'acier qui fait à la fois poignée et vrille.
x
cloughsimple1Le grand format.
x

xhaut

Les manchons
x

- Étui en métal recouvert d'une feuille de celluloïd portant une Pub - Étui en métal marqué "Made in Germany" -
Le manchon métallique se glisse dans l'anneau - Exemplaire pour gaucher "Owbridges"
x
En 1883, apparaissent les étuis métalliques pour des tire-bouchons de poche dans le CT Williamson catalogue, brevet N°337,309. Les étuis en Sycomore sont créés un peu plus tard, en 1890-1900, et sont fabriqués à Alton pour différents types de tire-bouchons. Au début du XXe siècle, William Robert Clough diffuse ses machines -et ses tire-bouchons - en Europe, comme en France chez Collin, Lamoureux ou encore Baillet.
x
clough-plat.jpgTire-bouchon type Clough avec un étui en bois (sycomore ?).
L'originalité de cette gaine est qu'elle possède un côté plat.
x
Puis ce manchon se pare d'un décapsuleur. W. R. Clough obtient pour cette invention qu'il nomme "Decapitator" un premier brevet au Royaume Uni (en bas à gauche), puis un brevet américain quelques années plus tard (à droite).
x
ru-decap- William Rockwell Clough a fait breveter au Royaume Uni ce tire-bouchon pour la partie métallique servant de décapsuleur -
W. R. Clough a du attendre le 1er mars 1910, avant d’obtenir le brevet américain N° 950.509 pour son Decapitator" -
x

Brevets plus complexes

Le 21 février 1899, brevet pour un autre manche en bois, un fuseau avec une boule à chaque extrémité, accompagné d'un autre brevet le 16 octobre 1900 pour  un "Double Crabb cut wire helix".
x
vrille-al.jpg- "Double Crabb cut wire helix" , version Williamson sous le nom de "Duplex - Power Cork Screw" - "Allways" -
x
Les 16 octobre 1900 et 30 avril 1901, brevet pour le "All-Ways" qui a quatre fonctions : tire-bouchon, décapsuleur, défaire une capsule en aluminium, percer les boites.
.En 1900, le 16 octobre, U.S. Patent No. 659,649 : une machine capable de réaliser un tire-bouchon à manche rond autour duquel s'enroule un fil d'acier. Un manchon en bois protège la vrille. En 1910, le 1er mars, U.S. Patent No. 950,509 pour le "Decapitator" : une partie métallique que se fixe sur l'étui en sycomore et qui fait office de décapsuleur. Ce système est ensuite adapté au tire-bouchon grand modèle au bout d'un manche en fuseau.
x

clough-etui
x

xhaut

Inspirations Clough
x

Uniquement à Alton, il sort 30 millions de tire-bouchons en 1909 - chaque machine peut produire 60 tire-bouchons par minute - et 43 millions en 1917 ! Sur 38 ans de production, on dépasse le milliard. Le tire-bouchon de Clough et sa machine ont obtenu de nombreuses médailles : célébration du 100e anniversaire à Philadelphie en 1876, foire-exposition à Paris en 1878.
W.R. Clough décède le 29 septembre 1920. Il avait loué des machines à des entreprises anglaises, françaises, allemandes et italiennes. Beaucoup de différents modèles vont alors être produits dans ces pays basées sur le principe Clough.
x
fil- Un seul fil d'acier (RU) - Exemplaire français avec une publicité -
x
Un tire-bouchon en "T" fait d'un unique fil obtient un brevet anglais en 1878. Autre exemple, en 1931, la firme anglaise Arthur Franck Timson sort un tire-bouchon, semblable au tout premier Clough mais le fil d'acier est emprisonné dans le bois. Souvent faussement attribué à Clough, on trouve des exemplaires d'une seule pièce mais avec une tige d'acier et non un fil, comme le Colosse et la Torsade carrée ou encore un fil torsadé avec un bouton repoussoir et la poignée qui sert de support publicitaire.
x
colosse- Modèle anglais 1931 - "Le Colosse" (F)  - Torsade carrée (F) -
x

 

"Outils" avec Clough
x

SPE-surecut

"The Sure Cut", brevet américain N° 765,450 de juillet 1904 dû à à Frank White et Fred Winkler. Au départ, il n'y avait pas de tire-bouchon de prévu. Puis la poignée en bois a été creusée pour recevoir un tire-bouchon Clough.
x

SPE-bulldog

Le Bulldog Tempered, brevet N°692,045 du 28 janvier 1902. A l'extrémité de cette gaine en bois dans laquelle s'insère un tire-bouchon Clough, un assemblage de lames ayant pour fonctions d'ouvrir les boites de conserves de divers types.
x

SPE-icepick

Clough, pique à glace - Outil à deux fonctions. La première, évidente, avec la pointe métallique imposante : briser la glace avec ce pique à glace. A l'opposé, et dans la poignée, se cache un tire-bouchon type Clough classique.

xhaut

The Granite Monthly
x

Ci-dessous l'article paru dans "The Granite Monthly" July 1909 qui fait part de la fulgurante réussite de W.R. Clough. Merci à Jacques Corbel, collectionneur de TB, qui me l'a transmis.
x

En Anglais
x

The Granite Monthly
Vol. XLI, N°7 - JULY, 1909 - New Series, Vol. 4, N°7
N. H. Industries and their Builders
1 - The Rockwell Clough Co. by A. Chester Clark

En français