Au détour du chemin

- 15 septembre 2008 -

La ruée vers le cuivre
avec le Nifty Copper Club

x

The "Copper Rush"
with the Copper Club Nifty

- March 2017, The Quaterly Worme edited by Canadian Corkscrew Collectors Club -

x

x

entree-butte-tete
La ruée vers l'or aux USA, les pionners avec de nombreux immigrants qui rêvent de faire fortune... Leur histoire, à travers de nombreux films et documentaires nous a tous fait rêver. Jeunes et moins jeunes. Mais il y eu aussi la "ruée vers le cuivre" : ce métal a fait la renommée d'une ville du Montanna : Butte. Cette ville minière est aussi malheureusement connue pour le lac Berkeley : une fosse minière remplit d'eau polluée par les métaux...
Cette histoire m'a été racontée par un petit tire-bouchon de type Nifty sur lequel est gravé : "Copper Club, Butte Montana".

hautx

Butte, Montana
x

butte1
copperclub-asvert2X
La colline de Butte appartient en 1864 à William Allison et G. O. Humphreys. Ils y exploitent leurs concessions de quartz. Les deux hommes ont découvert sur cette colline un trou abandonné qui a apparemment été creusé par des mineurs inconnus un certain nombre d'années auparavant. Allison et Humphreys sont morts ne sachant pas qu'ils avaient été les propriétaires d'une énorme richesse potentielle. Meaderville - ou Meadville- doit son nom à Charles T. Meader, un prospecteur d'or qui, après la Californie et le cap Horn, s'est installé à Butte en 1876. (source History Quest)

x

copperclub-asvertcopperclub-asvert1Janvier 1938. Chaude ambiance ce soir-là au Copper Club ! Comme beaucoup d'autres soirs. Au 46 Main street du quartier de Meaderville à Butte (Montana, USA), c'est la fête. On oublie ses soucis, le dur travail de la mine, et on s'amuse : on mange, on boit et on danse avec Archie Williamson et son Copper Club Band . En guise de bienvenue ou pour ses habitués, Alaska Scaraglini, le propriétaire, fait cadeau d'un petit souvenir, un tire-bouchon de poche Nifty très en vogue à cette époque sur lequel est inscrit : "Copper Club, Butte Montana". Un Nifty original : au lieu d'être tout en acier comme tous les Nifty publicitaires de l'époque, il est plaqué cuivre. Ce cuivre qui a rendu célèbre Butte. (A gauche, Publicité dans le journal Montana Standard, le 8 janvier 1938 - A droite, Montana Standard, le 31 décembre 1939)
nifty-copper
xhaut

Italian Cafe, Copper Club et Club'45'
x

Les mines de cuivre se multiplient à la fin du XIXe siècle et Meaderville, au pied des mines, à l'entrée de Butte, s'étend, avec une population composée surtout d'immigrants italiens. Avec l'arrivée massive des mineurs, de nombreux bars, night-clubs et autres établissements de loisirs ouvrent leurs portes. Certaines maisons sont très renommées comme le " Rocky Mountain Cafe". Meaderville prend alors le surnom de "The little Monte-Carlo" - la petite Monte-Carlo - à cause de ses lieux où l'on peut non seulement jouer à la roulette, au blackjack, au poker mais aussi parier sur des combats de catch ou de coqs. (A droite, publicité parue dans le Journal Montana , Standard le 25 décembre 1940)
x
45-copperA gauche la façade du Club 45 - A droite, le Copper Club.
x
copperclub-asvert3X
Le quartier de Meaderville était donc la partie Italienne de Butte. En 1918, ouvre un "Italian Cafe" au 46 main street. Joe Senestraro, propriétaire depuis 1928 du "Il Travotore Cafe" (le café Traviata) au 35 de cette même rue, l'acquiert en 1930 et lui donnne le nom de "The Club". En 1934, il prend le nom de "Copper Club" avec toujours Joe Senestraro comme propriétaire mais associé à Adoph Licor et, comme nouvelle adresse, le 45 main street. Le nom est devenu Club '45' . (A droite, publicité dans le Journal Montana , Standard, du 16 mars 1941)
x
copperclub-asvert4En 1937, Joe en est toujours propriétaire mais il a comme associé Angelo Bruno. Changement de main en 1938 avec Alaska Scaraglini. En 1940, Ettore Scaraglin rerpend l'affaire. En 1941, Manila Murphy en devient propriétaire et change encore le nom : le "Copper Club" devient "Club'45'". Dernier changement de direction, en 1956, avec Lawrence M. Jewett et Manila Bitrick. (A gauche,
En 1955, ouvre une nouvelle - et dernière - mine sur Meaderville : la fosse de Berkeley qui occupe vers 1960 une grande partie de Meaderville. En 1960, le Club 45 est détruit par un incendie. Il ne sera jamais reconstruit.
Dans un article du 28 octobre 1962 du Montana Standard, on lit : ".../... Le 46 main street de Meaderville, un "Italian Club" est le siège de la "Mines Band" et ce lieu sert aussi de formation pour des jeunes musiciens avec un groupe connu sous le nom de "Fanfora".../...". Puis aucune trace dans la presse du 46 main street de Meaderville. La fosse de Berkeley a dû s'étendre et l'engloutir.

xhaut

La ruée vers le cuivre
x

butte2
cuivre-mineraiLa ville de Butte, dans le Montana, est née de la ruée vers l'or, de l'argent et du cuivre dans les années 1850. Elle commence par être un camp de mineurs. En 1866, la cité compte jusqu'à 5 000 habitants. Les métaux précieux -or et argent- se faisant plus rare, cette population diminue. En 1870, il y a 270 habitants à Butte. (Photo Mineralatlas : minerai de cuivre de la mine Leonard à Butte)
x
x
entree-butte1puits1En 1879, avec l'invention de l'éclairage électrique et du téléphone (Alexander Graham Bell), la demande très importante de cuivre va faire de Butte un gigantesque centre minier.
Evolution de la population : 1880, 3 000 habitants ; 1885 : 22 000 hab. ; 1900, 48 000 hab. ; 1910, 57 000 hab...
x
Le déclenchement de la première guerre mondiale, en 1914, entraine une demande supplémentaire en cuivre pour l'armement. Butte est alors à son apogée en 1916 avec 110 000 habitants ! A cette époque, bars et nightclubs sont légions ; Butte est connue pour son "redlight districkt" (quartier chaud). C'est aussi la seule et unique ville des USA où on peut consommer de l'alcool librement dans la rue (et même dans les voitures!). Butte fournit alors le tiers de la production mondiale de cuivre.
x
La population tombe à 60 000 en 1920 et se stabilise pendant une vingtaine d'années. La grande crise de 1929 ammoindrit les demandes en cuivre. En 1950, il y a 48 000 hab.
x
train-butteButte a été une des premières villes américaines à bénéficier d'une ligne de chemin de fer conséquente pour acheminer rapidement le cuivre.
Butte-largeAujourd'hui, il y a environ 34 000 habitants à Butte. (photo buttemt)

x

Le Copper Club au fond d'un lac acide
x

env-berkeley1Pour réduire le coup de prospection, la Anaconda Mining Company décide en 1955 d'ouvrir une mine à ciel ouvert sur le quartier de Meaderville, aux portes de Butte : le Berkeley Pit. La dernière mine de Butte. Pendant 27 ans, la mine de Berkeley produit plus d'un billion de tonnes de métaux : cuivre, plomb, zinc, or, manganèse donnant le surnom au lieu de "la colline la plus riche de la planète". Le Copper Club du 46 Main street Meaderville, détruit par un incendie en 1960, ne sera pas reconstruit, laissant sa place au Berkeley Pit...
x
berkleyfosse-entreeA la fermeture, en 1983, cette mine laisse un énorme trou. L'eau des nappes phréatiques - qui était pompée au fur et à mesure quand la mine était en activité - petit à petit remplit le trou béant depuis 25 ans. Cela forme aujourd'hui un lac profond de plus de 300m, large de 1 km à 1.5 km. Son eau est très acide, chargée en métaux lourds. Un vrai désastre pour l'environnement aux portes de Butte... Curieusement cette fosse de Berkeley attire de nombreux touristes : c'est le plus important lac de fosse des USA.
x
L'eau du lac continue de monter régulièrement. En mars 2008, il ne restait qu'une quarantaine de mètres pour atteindre le niveau critique. Depuis 1996, l'eau est montée de 44 mètres. Ce seuil critique pourrait être atteint en 2021, voir avant, en 2018.
x

Butte-MT-1884
x

meadervillemainstreetSur la carte ci-dessus : "Butte City" en 1884 (source World Maps Online) - La ville compte alors plus de 20 000 habitants. Sur cette carte, en haut à droite, dans la proche banlieue de Butte : Meaderville. On devine aussi le "Leonard Head frame" (la tête du puits Leonard) que l'on apperçoit, en photo, derrière le Copper Club. ainsi que sur cette photo ci-contre. Cette mine a fermé en 1962. Elle a été déplacée en 1973 pour permettre l'expansion du Berkeley Pit, puis cette mine a été détruite de façon spectaculaire à l'explosif quelques années plus tard. (
plan butteX
Butte aujourd'hui : au centre, le Berkeley Pit qui a "absorbé" le quartier de Meaderville.
comme le confirme la photo ci-dessous.
x
plan butte1
x
Des oies des neige en migration ont voulu se reposer sur les eaux toxiques de la Fosse en novembre 1995. Elles ont bu l'eau fortement acide (pH 2.5) et près de 350 d'entre elles sont mortes. (source butteamerica)


Donald A. Bull (collectionneur de tire-bouchons et écrivain)
Anne Thielen (Butte Public Library)
Zoe Ann Stoltz (Montana Historical Society)
Dolores Cooney (World Museum of Mining, Butte Montana)
Lee Whitney (Butte-Silver Bow Public Archives)