Au détour du chemin

- 1er novembre 2007 -

Gabriel Altobelli invente "le Dard"
(Villiers-sur-Marne, Fr)

x

x

bouchon
En naviguant sur Internet, je découvre par hasard sur un tire-bouchon particulier : le Dard. Je compose le numéro de téléphone qui est indiqué et je tombe sur l'inventeur : Gabriel Altobelli. La curiosité me pique d'avoir des détails sur ce tire-bouchon. Gabriel Altobelli accepte de se confier. Ce bricoleur qui ne perd pas une occasion pour améliorer son quotidien a eu l'idée d'inventer un tire-bouchon plus direct, moins contraignant que le tire-bouchon classique à spires. Il a dessiné le Dard, l'a fait réalisé et a commencé à le vendre lors de salons, de foires

hautx

Gabriel, le bricoleur
x

portraitGabriel Altobelli, la trentaine, travail comme steward pour une compagnie aérienne depuis huit ans. Entre deux vols, de retour chez lui, il aime bricoler, créer, inventer. Une autre façon de voyager. "Je me passionne pour tout ce qui peut améliorer le quotidien, qui peut me faciliter la vie. Mais cela reste des "petites" inventions et je n'en fais pas mon activité principale".
x
"Je suis amateur de vin. Quand j'avais une bouteille à ouvrir, cela m'agaçait de devoir piquer le bouchon, puis tourner très méticuleusement, de peur que le bouchon s'accroche mal, et tourner au moins trois fois. Cette façon de faire était trop longue pour moi, trop contraignante. Je me disais que ce serait bien d'avoir quelque chose de plus rapide, plus direct. Comme une ligne droite. Enfoncer et tirer de façon rectiligne, exécuter un geste rapide de pénétration et d'extraction du bouchon".
x

dard-deux
x

L'idée d'inventer ce type de tire-bouchon remonte à 1999. "Cela m'a pris quelques mois pour réaliser le prototype. Mon tire-bouchon a une particularité : une tige métallique transperce totalement le bouchon et, au bout, il y a une petite partie qui pivote ; en tirant sur la tige, cette petite partie se bloque sur le bouchon et on peut donc enlever le bouchon".
"Le schéma qui parait sur le brevet (déposé en 1999) est le premier que j'ai réalisé. La forme finale n'a pas beaucoup varié depuis : la partie triangulaire est devenue une flèche et la tige a été affinée. Par contre cela n'a pas été évident de le faire fabriquer : il faut utiliser un acier très résistant et que l'ensemble soit sans aspérité pour ne pas accrocher des parcelles qui pourrait souiller le vin. Quant au nom, le Dard, cela est venu naturellement : il pique comme le dard d'une guêpe. D'où son nom : le "Dard"."
x
Brevet internationnal (N° PCT/FR2001/001085) - Extraits
brevetX
La présente invention est un ustensile pour déboucher les bouteilles de vin (ou autres liquides) en ôtant les bouchons de liège (ou autres matériaux) qui obturent les bouteilles. Les autres ustensiles ou tire-bouchons présentent en effet comme différences un temps d'extraction plus long et des gestes d'opération plus compliqués.
x
Le dispositif selon l'invention permet d'enlever les bouchons en liège des bouteilles de vin en un geste simplifié, ce qui est particulièrement utile aux professionnels qui utilisent l'ustensile plusieurs fois par jour et qui doivent le faire le plus rapidement possible, aisément, leur permettant ainsi un travail plus simplifié donc plus agréable.
x
Le dispositif selon l'invention comporte en effet, selon une première caractéristique : - une tige métallique, rigide, longue, résistante et suffisamment fine pour pouvoir percer un bouchon de bouteille sur toute sa longueur en exerçant une simple force manuelle. Cette tige métallique est articulée à son extrémité de telle façon que sa partie pointue puisse pivoter autour d'un axe de charnière (dont l'axe de rotation est perpendiculaire à l'axe longitudinal de la tige) modifiant ainsi la forme de l'extrémité de la tige (la pointe).
x
percerPiquer le bouchon au centre - Percer le bouchon - Tirer
x
dard-dardLa pointe a basculé et "harponné" le bouchon - On la remet en position pour retirer le bouchon
x
La pointe (dont l'axe longitudinal coïncide avec celui de la tige) une fois sortie du bouchon en le perçant, pivote-grâce à sa forme particulière-lorsque l'ustensile est positionné verticalement ; en pivotant, l'axe longitudinal de la pointe s'incline perpendiculairement (ou de quelques degrés seulement) par rapport à l'axe longitudinal de la tige ; cette inclinaison permet à la pointe de créer un obstacle tel, qu'il est possible de retirer la tige dans le sens inverse à la pénétration, tout en emportant le bouchon retenu par la dite pointe inclinée, ce qui est l'objectif de l'invention même.

xhaut

Le brevet de Chavanat (1881)
x

"Quand j'ai inventé le Dard, je ne connaissais pas le monde des tire-bouchons. Je l'ai découvert quand j'ai déposé mon brevet", affirme Gabriel Altobelli.
Quelque 110 ans plus tôt, en mars 1881, Gaspard Chavanat dépose un brevet pour un "système de foret tire-bouchon". Brevet délivré le 27 mai 1881.
x
brevetLe brevet de Chavanat ("Les brevets de tirebouchons.français", de Gérard Bidault) et le brevet de Altobelli.
X
Le brevet de Chavanat a comme base "le système exclusivement ouvrant à sa partie inférieure". Un système soit à charnière ou muni d'une ou plusieurs parties mobiles lesquelles en retombant ou s'ouvrant soit par leurs contrepoids ressorts, ou repoussés par un ou plusieurs ressorts. Ces ressorts, par ces différents mouvements, font qu'une fois l'objet à retirer se trouve, après pression, traversé en entier ou en partie, les parties mobiles s'écartent, retombent ou harponnent l'objet à retirer" (("Les brevets de tirebouchons.français", p. 83 de Gérard Bidault). Un tire-bouchon relativement complexe à réaliser pour l'époque et qui est, semble-t-il resté à l'état de projet ou n'a été commercialisé que sur un échelon local.
Il existe une similitude entre le brevet de Chavanat et celui d'Altobelli. La conception du Dard est tout de même plus simple : la pointe pivote par simple gravité. De plus, pour enlever le bouchon du Dard, il suffit de remettre la ponte dans l'axe ; alors que Chavanat avait prévu "tous les modes de démontage de la partie supérieure, ou poignée, pour qu'au besoin on puisse retirer l'objet entraîné par le haut".

X

Le tire-bouchon pneumatique
x

pneumatiquesle Corky, le Dard  et Pneumatischer Korkenzieher produit par Emide.
x
"Celui qui se rapproche le plus du Dard est le tire-bouchon à air comprimé, la "seringue". Des tire-bouchons pneumatiques comme le Corky inventé par le suisse Franz Tschappu en 1963 ou le "Pneumatischer Korkenzieher" produit en Allemagne par Emide 1964."
"Pousser le bouchon par un système de pompe ou de gaz est très astucieux. Mais le mien est plus simpleet aussi efficace", confie Gabriel Altobelli, "Le Dard est parfait pour les bouchons en bons liège et les bouchons en matière synthétique, mais il moins performant avec des bouchons en agglomérés de liège de qualité moyenne."
x

bouchonbis

haut